The Horse and Pony

Incarner un humain ou cheval ,venez acheter un champion ou championne et débuté dans l'élevage et créer de super champion.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le commencement - libre

Aller en bas 
AuteurMessage
harvest triumph;

avatar

Nombre de messages : 517
Age : 107
Localisation : Volterra; in his arms (L)
Date d'inscription : 03/09/2008

Vous
Relations:
Vos Humains:
Vos Chevaux:

MessageSujet: le commencement - libre   Mar 22 Sep - 18:37

Tout à un début.


    Je vais commencer par vous saluer, un simple bonjour suffira, n’est-ce pas ? Si je suis ici, c’est pour vous conter l’histoire de Jane, considérez-moi comme un narrateur. Bref, cette histoire, elle commence ici, c’est comme une sorte d’étrange prologue ; je la voyais se déplacer parmi les hautes herbes, la tête haute, les oreilles constamment plaquées contre la nuque, les muscles tendus et l’encolure arquée. Je compris aussitôt que la demoiselle alezane n’était pas comme les autres juments, dans son regard injecté de sang, je distinguai une lueur ou je ne sais quoi d’autre de différent. Pourtant, elle avait l’air si normale, mais on le dit si souvent : les vraies différences ne sont pas visibles à l’oeil nu. C’est peut-être vrai, après tout, nous ne sommes peut-être pas les seuls êtres à peuplé cette fascinante planète … Je ne fais point de sous-entendus, quoi que … Retournons dans le vif du sujet, si je suis ici, c’est pour vous parler de Jane, oh, Jane, Jane, Jane … D’après moi, cet intense sadisme cache quelque chose, pourquoi haïr un si beau monde peuplé de … Ah, je la comprends, en y réfléchissant, ce monde n’est pas si beau qu’il en a l’air, il vous suffit d’ouvrir les yeux, vous qui vivez dans votre monde, votre pays des merveilles. Oh, bien sûr, Jane au pays des merveilles a existé mais c’était il y a longtemps, de l’histoire ancienne, dirait-elle. De nouveau, mon regard se posa sur Jane et sa silhouette divine, cette robe sans défauts, ces formes sculpturales … Ah, ça en ferait rêver plus d’un … Sa démarche est parfaite, gracieuse, nous avons l’impression qu’elle vole, mais elle le dit si bien : Elle est supérieure, sur son nuage, elle vous lance ses éclairs, crée les tornades ou pire … Aujourd’hui, elle se contente de rêvasser parmi les pâquerettes, pensant à ces doux sacrifices, ces plaisirs suaves, et à ces tentations. Ah, tentation, quel mot, tant de significations, tant d’interprétations, un mot si poétique … Ah … « Temptation, oh, temptation, I can’t resist … » chantait-elle, sa voix était celle d’un ange, nous nous damnerons pour l’entendre de nouveau, rien qu’une fois, c’est précisément ce qu’elle veux, votre éternelle damnation, elle a donné des titres à celles-ci. « Illégale fascination » souffla-t-elle de sa voix irréelle. Je la fixai de nouveau, ses yeux étaient si beaux, si angéliques ... « Merveilleuse tentation » continua-t-elle. Ah, encore la tentation … « Suave hésitation » dit-elle avant d’inspirer une bouffé d’air frais dans lequel la magie régnait depuis son arrivée. Ne l’oublions pas, c’est de Jane que nous parlons ! « Et triste déception. » termina-t-elle comme si la déception était une fatalité. Cette fois si ça voix avait été tranchante, cinglante, comme lorsque nous donnons un verdict malsain. N’oublions pas, elle se prénomme Jane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Hurricane Wreck

avatar

Nombre de messages : 1096
Age : 23
Localisation : Forks
Date d'inscription : 30/09/2008

Vous
Relations:
Vos Humains:
Vos Chevaux:

MessageSujet: Re: le commencement - libre   Mer 30 Sep - 18:32

Je ne veux pas en voir la fin.


    Le mot bonjour à été banni de mon vocabulaire pourtant je me force d'être poli. Je vous ignore, vous m'ignorez, pouvons nous rêver mieux ? Oh, oui ! Le monde serait peut être parfois sans la vermine qui la hante, la même vermine qui coule dans mes veines et pourri mon caractère. Je ne cache rien aux autres, je ne suis pas le grand coeur tendre cachez par par un esprit malsain ! Je suis comme je dois être faisant ce que bon me chante. Crinière coupée courte, toupet long tombant à moitié sur mes yeux en cachant mon regard étincelant de vie, scintillant quelque peu. Une robe lustrée, brillante. Fixant un point invisible sur le sol, je faisais mine de manger mais mon esprit était bien plus concentrer sur la présence de ces êtres, de ces choses .. Deux pattes leur servent pour marcher, les deux autres pour tenir quelque chose, ces êtres je les déteste tout simplement. Le soleil tapait, aucun nuage à l'horizon heureusement qu'une légère brise d'automne venait rafraîchir l'air. De doux murmures me caressaient les oreilles, une voix chantante, pratiquement irréelle, magnifique. Je relevais la tête, essayant en vain d'apercevoir celle qui venait de parler ou plutôt de murmurer. Les mots d'une douceur infinie revinrent vers moi, j'observais, oreilles à l'écoute, comment une voix pouvait être si .. Charmante ? Parfaite ne serait pas encore le bon mot pour définir ce que j'entendais, fasciner par cette voix angélique. De nouveaux murmures, je tournai encore la tête, plus loin, beaucoup plus loin de moi Elle s'y trouvait. A nouveau, les mots me manquaient pour décrire ses formes se détachant de la surface verte de la prairie, j'hésitais à avancer, mon coeur tambourinait dans ma poitrine, incapable de parler, incapable de penser, je restais immobile, fasciné. Etait-ce le fruit de mon imagination un peu trop débordante ? Etait-ce un mirage qui allait disparaître dés que j'allais m'approcher ? Ou était-elle vraiment réel ? Je pris le pas, me dirigea vers Elle, maintenant que j'étais en mesure de repenser avec logique, je pris la parole, ma voix simple, un ténor velouté, mais pas aussi charmant que sa douce voix d'ange.

    - Bonjour.

    Le mot qui j'avais pourtant banni revient à la surface, je pensais l'avoir oublier, effacer de ma mémoire, apparemment il était encore présent, tant pis autant se montrer poli devant .. Je ne sais pas trop comment l'appelé, elle avait certainement un nom. Mais d'abord formule de politesse et si jamais elle se montre trop polie à mon goût, quelque insultes et paroles bien envoyées la dégoûteront à jamais de celui que je suis : Hurricane Wreck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Hurricane Wreck

avatar

Nombre de messages : 1096
Age : 23
Localisation : Forks
Date d'inscription : 30/09/2008

Vous
Relations:
Vos Humains:
Vos Chevaux:

MessageSujet: Re: le commencement - libre   Mer 7 Oct - 11:59

[ Up ? Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harvest triumph;

avatar

Nombre de messages : 517
Age : 107
Localisation : Volterra; in his arms (L)
Date d'inscription : 03/09/2008

Vous
Relations:
Vos Humains:
Vos Chevaux:

MessageSujet: Re: le commencement - libre   Mer 7 Oct - 17:15

Étrangetés



    Tandis que je fixais l’obscur paysage, les hautes herbes et le ciel de bistre, une chose inattendue se produit. Recommençons depuis le début : j’avais passé une partie de ma journée dans ce champ aux étranges couleurs, j’étais, bien entendu, seule et je ne m’attendais absolument pas à recevoir de la visite. Seulement, une silhouette grise se découpait dans le lointain horizon, l’ombre paraissait pensive, tandis quoi moi, ayant conservée une curiosité digne d’un poulain de quelques semaines, m’avançais afin de vérifier de qui il pouvait s’agir. Finalement, je m’arrêtais, je préférais que l’étranger vienne à moi plutôt que l’inverse, après tout, celle que je suis ne va jamais à la rencontre des autres ! Un sourire sur le bout des lèvres, les oreilles hypocritement pointées en avant, je fis quelques pas en avant et attendis ton arrivée. Tu venais de commettre une grave faute, celle de troubler mon train-train habituel qui se résume à … Rien.
    Enfin tu arrivas à ma hauteur, ta robe d’un gris fumé tournant au rouan par
    endroits m’intriguait, j’ignorai qu’on pût avoir une robe aussi originale, enfin, le mot n’est pas méchant, j’apprécie fort l’innovation ainsi que la nouveauté, toutes deux ont le don de me fasciner. Immédiatement, je fermais les yeux pour réfléchir plus sainement. Mes yeux se rouvrirent, j’étais maintenant apte à penser normalement. Donc, tu te daignas à l’ouvrir pour me dire quoi ?! Bonjour ! C’est tout ce que tu as ?! Va-y, montres-moi à quel point tu es lâche, à quel point tu peux te prendre aux moins forts que toi. Un sourire machiavélique sur le bout des lèvres, je me mis à tourner autour de toi. Je n’avais qu’une envie, te sauter à la gorge, malheureusement, je n’ai pas de super pouvoirs et comme je l’ai déjà dis auparavant, face à un étalon de cette ampleur, je ne fais pas le poids. Déçue, je me replaçais face à toi, mon sourire avait laissé place à une moue revêche. « Je savais bien que la déception était la seule et véritable option … » soufflai-je suavement. Je secouais doucement et gracieusement la tête. Étrangement, mon sourire revint. « Je vous dis tout de même bonjour » Menteuse ! Je n’en pensais aucun mot ! Q’importe ? Jouons à mon jeux favoris, celui auquel j’excelle.

    ( manque de temps et d'inspiration, navré )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Hurricane Wreck

avatar

Nombre de messages : 1096
Age : 23
Localisation : Forks
Date d'inscription : 30/09/2008

Vous
Relations:
Vos Humains:
Vos Chevaux:

MessageSujet: Re: le commencement - libre   Mer 7 Oct - 18:46

Et c'est Toi qui me qualifie d'étrange ?




    Etrange serait plus le mot pour la décrire, d'accord je veux bien avouer que je le suis, un peu. Mais toi commet se fait-il que tu m'attires et que tu me repousses en même temps ? Cela est étrange. Je la fixais, ne bougeant pas, respiration calme et mesurée, je continuais à la fixé. Une robe bai, soyeuse et luisante, des crins d'un ébène magnifique. Je ne savais que dire. Pourquoi la déception ? Ah oui, je supose que je ne me suis pas vraiment présenter de la façon des plus originale comme j'en avais l'habitude. Elle préférais l'étrangeté ? L'originalité ? Elle allait en avoir. Sa petite moue revêche me fis sourire, je trouvais sa étrangement joli sur son visage. Je n'allais pas m'en prendre à elle, non pas du tout, elle était plus jeune que moi, je préfère m'en prendre aux humains et aux étalons plus fort que moi. Sur mes lèvres s'inscris un simple sourire. Rien de plus banale.
    Je l'écoutais mais cette fois c'était différent. Je ne l'écoutais pas vraiment, je ne prêtais pas vraiment attention à ses paroles, elle me rendit un bonjour qu'elle ne pensait certainement pas après la deception qu'elle avait eut. Après avoir laché un bref soupir, lassé de cette fausse manoeuvre de politesse.

    - Dite le directement au lieu de jouer la comédie.

    En espérant qu'elle comprendrais rapidemment de quoi je lui parlais, à moins qu'elle ne soit stupide.
    Je continuais de la fixer attendant une réponse, moi aussi j'étais déçu que ce petit ange ne soit pas comme je l'imaginais, c'est à dire, quelque peu plus aimable. Je venais de faire des efforts en vain, je fis demi tour, me remis à marcher dans les hautes herbes. Profitant de ma courte liberté. Dans quelque instants des humains allaient rapliqé et comme d'habitude je serais obligé de rentrer, d'écourté cette liberté que je venais de retrouver il y à une ou deux heures maximum.



[ Pareil pour moi déso' ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harvest triumph;

avatar

Nombre de messages : 517
Age : 107
Localisation : Volterra; in his arms (L)
Date d'inscription : 03/09/2008

Vous
Relations:
Vos Humains:
Vos Chevaux:

MessageSujet: Re: le commencement - libre   Jeu 8 Oct - 16:05

Et nous détruirons le monde.



    J’avais toujours cet étrange sourire sur le bout des lèvres, ce qui, bien entendu, était tout à fait normal étant donné la réponse que j’avais reçu qui n’était autre qu’un bref et lourd soupir. Je te gavais avec mes préliminaires, bien, car je ne prépare strictement rien, si ce n’est de ressortir vivante de cette entrevue. Ne t’en fais pas, tu finiras bien par réussir à me supporter car je ne suis pas prête de te lâcher, lorsque je ne peux pas faire de mal à celui qui est face à moi, je l’agace, c’est un jeu très amusant, rectification, la vie est un jeu dans lequel perdre rime avec mourir. Alors comme ça je joue la comédie ? Sur ce je m’esclaffai, c’était un rire doux, enfantin et charmant. Rapidement, je me ressaisissais, je n’étais pas du genre à me laisser distraire par la plus moindre des choses. « Et puis-je savoir ce que je suis censé dire ? » répondis-je d’une voix plus limpide que l’eau. Je ne blague pas, jouer la comédie n’a jamais été mon « trip » , petite, je ne me suis jamais intéressée au petites fleurs et au prince charmant, j’étais toujours en train de me battre aussi bien avec les coups qu’avec les mots, on m’a toujours décrie comme belliqueuse et sadique, étrange …

    Je fus de nouveau heurtée par une vague de déception lorsque tu tournas les talons, dommage, je n’aurais même pas eu mon divertissement journalier, vraiment décevant. Mais on peut facilement y remédier ! Mon sourire réapparut, et je me mis à trottiner gracieusement en ta direction, heureuse de te suivre. « Où allons-nous » chantonnai-je, comme si il fut évident que je te suive. N’empêche, je voulais découvrir ces lieux, à deux, c’est bien plus amusant, n’est-ce-pas ? Oh, il me semble avoir omis un détail important. « Au fait, je m’appelle Jane ! » ma voix était toujours aussi chantante, comme celle d’une pouliche, enfantine. Tu n’auras qu’à me prendre pour une gamine agaçante, bien que ce ne soit pas le cas, et puis, je ne souhaite que m’amuser, soit heureux, je t’invite à jouer avec moi. Ensemble, nous détruirons ce monde, nous tuerons ces humains misérables, depuis le début je sais que cette envie te ronge, tu dois succomber à cette tentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Hurricane Wreck

avatar

Nombre de messages : 1096
Age : 23
Localisation : Forks
Date d'inscription : 30/09/2008

Vous
Relations:
Vos Humains:
Vos Chevaux:

MessageSujet: Re: le commencement - libre   Jeu 8 Oct - 16:44

J'aime cette offre


    De léger bruit de pas atteignit mes oreilles, derrière moi arrivais cette petite baie. Un nouveau soupir s'échappa de ma bouche, je ne savais pas trop quoi penser d'elle. Elle semblait bien intellignete au fond, même si son apparence laisserait croire qu'elle est parfaitement innocente. Non, elle ne peut pas être idiote. Elle arriva vers moi en trottinant gracieusement vers moi en me demandant où nous allions. Les humains allaient arriver, soit il fallait partir directement, soit leur faire face pour leur prouver que face à nous ils ne peuvent rien faire. Je ralentis un peu l'allure pour la laisser me rattraper.

    - Soit on se laisse attraper par ces choses que l'on nomme bipède soit on part maintenant et loin soit on leur fait face pour leur prouver que contre nous ils ne peuvent rien faire.

    A elle de choisir, voir si son choix serait des meilleurs, à vrai dire je ne voudrais pas me laisser attraper ou fuir comme un lâche, j'aimerais leur faire face mais autant laisser le choix à cette jument bai, autant voir ce qu'elle sait. Elle se présenta aussi. Son prénom fut Jane. Sa lui allait bien, pour une raison qui m'était totalement inconnue. Ce prénom sonnait bien chez elle, sur un autre cheval cela aurait fait .. bête. Je supose qu'elle attend aussi mon prénom, qu'elle puisse mettre un nom sur ce que je suis.

    - Et moi Hurricane Wreck.

    Voilà qui est fait ! Une façon plus original aurait été mieux pour elle puisqu'elle semble aimer tout sa. Cette jument avait une bonne chose en tête, cette chose là j'y avait déjà penser mais seul elle semblait être impossible. Ah ! Qu'elle merveillse se serait de pouvoir détruite tout ce qui se trouve dans ce monde, qu'elle merveille se serait de les tuer, qu'elle merveille se serait de succomber à cette tentation. Jane semblait m'offrir cette voie, je m'y suis engouffré sans le vouloir quelque minutes plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le commencement - libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
le commencement - libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Horse and Pony :: Les alentours :: Les Champs-
Sauter vers: